Conseils

1. En cas de traumatisme maxillo-facial avec impact sur les dents

Plusieurs cas peuvent se présenter, d’une fissure à la perte de la dent, en passant par un fracture partielle ou totale.

  • La fissure est un fente continue de la dent plus ou moins profonde qui pourra provoquer une nécrose de celle-ci.
  • La fracture peur être de la racine, de la couronne ou des deux parties de la dent.

La luxation de la dent, partielle ou totale signifie la perte de la dent. Dans ce cas, il est recommandé de récupérer la dent, la mettre dans la bouche, dans du lait ou mieux dans du sérum physiologique. Ne pas la laisser sècher.

Dans ces situations se diriger en urgence chez votre dentiste pour essayer de sauver la dent.

2.- Patients diabétiques

Il est important de prendre les précautions nécessaires face aux complications de la santé buccale associées au diabète.

Les complications les plus importantes sont:

  • La maladie parodontale, avec inflammation des gencives, saignements spontannés ou au brossage des dents, la mobilité progressive et finalement la perte de dents.
  • La bouche sèche, la candidose, les lésions des tissus souples et la lenteur de la cicatrisation.
  • Un pourcentage élevé de caries

Afin de diagnostiquer ces problèmes il est recommandable de visiter votre dentiste tous les 6 mois.

3.- Pendant la grossesse

L’augmentation hormonale pendant les neufs mois de grossesse peut avoir des effets négatifs sur la bouche.

  • Au niveau de la gencive, une inflammation peut apparaitre mais aussi douleur et saignements. Celui-ci va en augmentant car le brossage est douloureux, la femme se brosse moins, la plaque bactérienne augmente et la gencive est plus enflammée.
  • Au niveau des dents, une diminution de l’hygiène a une influence et augmente l’apparition de caries.
  • La gencive est douloureuse et on se brosse moins les dents.
  • Durant les nausées des premiers mois, le brossage de dents aungmente la sensation de nausée et le brossage est moindre.
  • Souvent il y a augmentation de la consommation de sucre.

Il est important de rendre fréquemment visite à son dentiste pendant la grossesse afin de maintenir la gencive saine et les dents propres.

Si durant la grossesse il est nécessaire de traiter un problème de carie ou d’infection, il n’y a aucune crainte. De nombreux médicaments sont interdits mais d’autres peuvent être utilisés en toute sécurité.

4.- Le tabac

Le tabac ce n’est pas seulement l’aspect jaunie des dents, sinon qu’il intervient sur toute la bouche et même l’aspect du visage.

La bouche est en contact direct avec la fumée chaude du tabac et ses composants nocifs (goudrons, benzopyrènes, nicotine).

Ces agressions produisent une réaction de défense de l’organisme qui va créer des plaques de leucoplasie, une hyperkératinisation, sécrétion de mélanine. Une modification de la microcirculation sanguine, troubles dans la régénérescence de l’os, de la gencive et de maladies parodontales avec perte de dents.

Il est possible de dire que les effets du tabacs évoluent dans le temps et provoquent:

  • A court terme, une diminution du goût, de l’odorat, mauvaise haleine et caries
  • A moyen terme: apparition de tâches sur les dents, inflammation du parodontie, avec mobilité et perte de dents.
  • A long terme: risque de cancer de la bouche ou des lèvres.

Important: un fumeur a 6 à 7 fois plus de risques de perdre ses dents qu’un non fumeur.

5.- Les biphosphonates

Les biphosphonates sont un famille de médicament utilisée pour des patients souffrant d’ostéoporose.

Le chirurgien-dentiste doit être attentif à l’heure de réaliser une chirurgie de la bouche sur des patients soumis à ces traitements.

Quelques conseils

Mesures à prendre avant de commencer le traitement avec biphosphonate

  • Visiter son dentiste pour diagnostiquer et traiter toutes les dents susceptibles de provoquer une infection de la bouche.
  • Prévoir détartrage, curetages, extractions de racines ou dents en mauvais état.

Mesures durant la période de traitement avec biphosphonate

  • Réaliser des visites tous les 6 mois
  • Prévoir des détartrages avec précaution en évitant les blessures
  • Ajuster ou enlever les appareils qui provoquent des blessures
  • Eviter les extractions et les implants

Mesures à prendre si l’on doit réaliser une chirurgie dans la bouche

Il faut respecter des mesures préventives avant toute intervention chirurgicale dentaire de ces patients pour éviter tout risque d’ostéonécrose maxillaire.

Il est nécessaire de prendre des antibiotiques avant et après, pendant au moins 15 jours; et abandonner le traitement de biphosphonates au minimum 3 mois avant la chirurgie.

 

Instituto Dental S.L.P © 2018 Tous droits réservés . Numéro d'enregistrement sanitaire: 6203